Trek à Zanskar : ce qu’il faut savoir

Le Zanskar dénomme une rivière et une région dans le Ladakh, ancien royaume tibétain au nord-est de l’Inde. A une altitude moyenne de plus de 3000 mètres, le Zanskar abrite un peuple de paysans et de moines vivant dans le respect des traditions antiques tibétaines et la fidélité au dalaï-lama. De parsa situation entre les deux chaînes de montagnes les plus élevées du globe, l’Himalaya au sud et le Karakorum au nord, le Zanskar connaît un climat très rude en hiver (-30°C), et les Zanskariens vivent presque en autarcie pendant sept ou huit mois· par an. Seule la rivière gelée permet d’atteindre Leh, la capitale du Ladakh. Les eaux figées créent alors une avenue de glace au cœur des montagnes.

La belle histoire à Zanskar

À l’âge de 6 ans, Tenzin Sonam quitte ses parents et le Zanskar pour rejoindre un oncle qui est moine dans un temple bouddhiste près de Goa, au sud de l’Inde. Après douze années passées dans le recueillement, l’apprentissage et la méditation au monastère, il poursuit des études à Delhi et, en parallèle, travaille chaque été comme guide touristique dans sa région natale. Tenzin Sonam est un précurseur il fonde Adventure Trek à Leh, bravant une économie locale très précaire en offrant travail et espoir à une quinzaine de Zanskariens pendant la saison estivale.

Tenzin Sonam est aussi un homme engagé politiquement pour avoir manifesté en faveur de la libération du Tibet à New Delhi, notamment lors du passage de la flamme olympique en route pour la Chine, il s’est retrouvé emprisonné plusieurs fois pour quelques jours, mais « sans jamais subir de violence», tient-il à préciser Les responsabilités liées à la naissance de son premier enfant ne lui laissent plus le loisir de manifester son énergie rebelle, et il se consacre désormais entièrement à Adventure Trek et à sa famille Dans la paix de l’esprit.

L’intention du séjour

Les Zanskariens vivent essentiellement d’agriculture. Ils possèdent des yaks, des dzos (hybride de yak et de vache domestique), des chèvres, des moutons et cultivent surtout de l’orge pour assurer la «tsampa » quotidienne. Alors que dans la vie de tous les jours, le troc fonctionne bien pour assurer le minimum vital, de l’argent comptant est nécessaire pour payer actes médicaux, riz, thé, fruits et légumes, ainsi que vêtements et chaussures. Votre participation au trekking dans le Zanskar permet de dégager des ressources financières pour que des familles puissent accéder à des soins médicaux, à une alimentation plus équilibrée – en vitamines notamment – et très important car prometteur dans la lutte contre la pauvreté endémique, envoyer leurs jeunes les plus motivés faire des études.

Vous offrez

• Vêtements d’hiver (anorak, laine polaire, etc), chaussures de montagne.

• Bâtons de marche, lampes frontales, lunettes de soleil pour enfants et adultes.

• Matériel de pansement et désinfectants.

• Matériel scolaire.

Vous recevez

• Visites de différents sites culturels, monastères, anciens palais royaux, dans un environnement montagneux sublime.

• Participation à un pujah au sein d’un monastère: danse traditionnelle, invocations, prières, chants et rituels pour honorer un esprit divin.

• Visite du bazar de Leh, capitale du Ladakh, où les communautés bouddhiste et musulmane vivent en bonne entente.

• Rencontres et échanges avec les habitants de villages isolés.

• Repas traditionnels généreux et succulents.

Temps forts

Découvrez Leh, qui a connu une grande prospérité du temps de la route de la Soie comme centre caravanier, mais aussi les luttes d’influence que se livrèrent Tibétains et Chinois sur son sol. Une partie de la monarchie tibétaine s’y installa un temps avec son riche cortège culturel, et la Leh moderne reste témoin de ce passé: religions, coutumes et populations multiples s’y côtoient, dans un chatoiement constant, et l’on peut rencontrer bouddhistes, hindouistes, musulmans et chrétiens dans un modèle de cohabitation multiconfessionnelle exemplaire.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *