Tourisme au Laos : Bien préparer son voyage

Le Mékong, ses eaux rebelles, ses rivages pleins de magie, unique voie commerciale pendant longtemps, sillonne les montagnes et les forêts du nord du Laos. Avec lui, nous entrons dans un pays magique, l’ancien « Royaume du million d’éléphants», protégé par un relief difficile. Face au développement rapide des pays voisins, les Laotiens gardent leur sérénité, imprégnés par la nature spectaculaire qui les enveloppe. Ici, rien n’est immense, incroyable, mais tout est beau dans la simplicité et l’harmonie.

 

La belle histoire au Laos

« À la fin de mes études, en 1999, mon avenir me semblait tout tracé. Après avoir terminé un diplôme d’ingénieur du son à l’École Louis-Lumière à Paris, j’avais la possibilité de travailler dans les grands studios d’enregistrement ou à la télévision. Mais je n’aimais ni l’atmosphère ni la musique qu’on y jouait J’ai préféré offrir mes services à Radio France Internationale où j’ai rencontré des Laotiens chargés de la couverture radiophonique de leur pays.

L’entente a été immédiate et je suis devenu consultant de ce pays pour le compte de l’opérateur de voyages Vision du Monde», raconte Robert Razine. Après des voyages sur place, voici notre jeune homme en Norvège lors d’une période· de service militaire en coopération franco-norvégienne. Il y fait la connaissance d’une employée de la cantine où il retrouvait les saveurs de son enfance la mère de Robert est d’origine indonésienne -alors que l’employée elle-même vient du nord-est de la Thailande, ancienne enclave laotienne. La boucle est bouclée, plutôt que de multiplier les voyages dans le monde, Robert choisit d’explorer en profondeur le seul Laos et s’y installe.

Depuis l’ouverture du pays dans les années 1990, le tourisme au Laos s’est beaucoup développé. La population locale, au début si présente et très intéressée par la rencontre avec les touristes, s’est vue progressivement remplacée par des organisations professionnelles proposant l’accueil selon des standards internationaux. Il fallait dès lors concevoir des voyages où la population reprendrait la parole et la place qui lui sont dues.

L’intention du séjour au Laos

Ce séjour vous permet de (re)découvrir le Laos en contact direct avec le quotidien des communautés locales. Votre séjour leur apporte un complément de revenus et contribue à la réalisation de projets dont ces communautés sont les maîtres d’œuvre en toute indépendance

Présentation de Vision du Monde

Associations avec lesquelles Vision du Monde collabore

• Les comités villageois des communautés visitées. En effet, chaque village du Laos est administré par un tel comité qui comporte le maire et ses adjoints plus un représentant pour les jeunes, un pour les « anciens» et une représentante pour les villageoises.

• Lao Farmer’s Products, qui a permis depuis 1994 d’identifier des débouchés sur les marchés internationaux pour de nombreux producteurs laotiens. L’entreprise pratique aussi le microcrédit pour démarrer des activités génératrices de revenus dans plusieurs régions du pays.

• La ferme organique Vang Vieng visant à relancer la production de soie au Laos, activité traditionnelle jusqu’à son déclin dû à la concurrence des soies industrielles de Chine, du Vietnam et de Thaïlande D’autres pratiques rurales sont aussi encouragées, telle la fabrication de fromage de chèvre, unique en Asie 1

La maison communale Done Deng, projet gouvernemental basé sur le microcrédit pour freiner l’exode des villageois vers les villes.

Vous offrez

• Soutien à plusieurs communautés rurales.

• Permettre à ces communautés de s’ouvrir sur le monde.

• Intérêt et respect pour des modes de vie différents.

Achat de produits directement chez l’habitant ou les producteurs (commerce équitable)

Vous recevez

• Cuisine traditionnelle savoureuse et produits 100 % bio.

• Contact avec une philosophie de la vie simple, cordiale et généreuse.

• Rapprochement avec des modes de subsistance proches de la nature.

• Découverte de la culture bouddhiste et animiste.

Temps forts

Accueil (2 ou 3 visiteurs) dans une famille qui vous fait partager son quotidien culturel et alimentaire, depuis la récolte des produits au jardin ou dans la forêt jusqu’à la préparation et la dégustation du repas en fonction de la récolte et de la saison (originalité garantie 1)

La « positive attitude»

• Apporter des souvenirs de chez vous, une spécialité culinaire, des photos de famille pour initier les échanges.

• Établir le contact et demander la permission avant de prendre des photos de personnes, les photos n’en seront que plus belles.

• Porter des vêtements décents et discrets, en particulier dans les temples.

• Calme et modération dans les échanges verbaux, cette attitude sera appréciée.

Trucs et astuces

• Vous pourrez obtenir votre visa d’entrée à l’arrivée.

• Prenez avec vous des euros. Carte bleue et Visa acceptées.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *