Tourisme à Cuba : bien gérer son voyage

Concentré sur la partie ouest de l’île, de l’élégante La Havane à la paisible Vifiales, de la révolutionnaire Santa Clara à la culturelle Trinidad, ce voyage vous emmène loin des centres touristiques aseptisés. Logés chez l’habitant à chaque étape de votre séjour, vous partez à la rencontre des Cubains dans leur univers quotidien. C’est la raison pour laquelle nous avons retenu cette destination dans notre guide. Initiation à la danse et la musique cubaines à ne manquer sous aucun prétexte !

 

La belle histoire à Cuba

« Elle a commencé au Pérou où nous travaillons depuis plusieurs années, raconte Laurent Besson, fondateur de l’opérateur de voyages éthiques et solidaires Vision du Monde. Notre partenaire péruvienne connaissait très bien Cuba et m’a proposé d’y créer un circuit.» Laurent Besson se heurte cependant à plusieurs contraintes administratives et hésite à collaborer avec les agences officielles qui présentent un Cuba où les mises en scène sont soigneusement aménagées sur le parcours du visiteur. « Au contraire, nous voulions proposer un séjour montrant l’envers du décor, c’est-à-dire la réalité et l’authenticité de l’île», confie le jeune directeur.

C’est donc un guide péruvien qui supervise le voyage, en collaboration avec quelques partenaires cubains I Le fait de ne pas avoir de comptes à rendre aux agences étatiques permet au voyageur de sortir des sentiers balisés. Par exemple, l’intégralité des hébergements se font au sein de familles cubaines, évitant ainsi la banalité des hôtels touristiques «officiels» et permettant aux familles de tirer directement profit du passage des visiteurs.

L’attention du séjour à Cuba

Donner un coup de pouce à des familles cubaines afin d’améliorer leur quotidien par l’accueil de touristes.

Présentation de Vision du Monde

Associations avec lesquelles Vision du Monde collabore Vision du Monde collabore localement avec l’Église presbytérienne de Taguasco, qui soutient deux projets, le premier pour la création d’une blanchisserie locale, le second pour la construction d’un moulin à sésame. « Nous travaillons dans la continuité sur un à trois projets par pays, soit environ une centaine de projets dans le monde pour l’équivalent de 300 000 euros environ, et cela depuis vingt ans. À Cuba, nos circuits existent depuis 2008 et nous reversons 3 % du prix du voyage à des projets locaux», confie Laurent.

Vous offrez

• Relativiser auprès des Cubains le « miracle capitaliste» et leur faire prendre conscience que tout n’est pas sans difficulté dans le modèle occidental qui a aussi ses limites.

• Faire bénéficier les Cubains, qui adorent chanter et danser, de vos talents dans ce domaine (si vous en avez bien sûr) Sinon, témoigner de votre enthousiasme pour leurs extraordinaires musiques, les rythmes et les danses qui vont de pair.

Vous recevez

• La gaieté et la force vitale des Cubains.

• Apprendre que la vie ne se réduit pas à un pouvoir d’achat.

• Cours de danse et de musique.

• Visite de l’île et de ses plages.

Temps forts

Soirées de salsa à l’écart des circuits touristiques.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *